Le grand tour de l'île

Découverte du sud de l'île très complète . Visites des incontournables mais également de petits lieux méconnus . Un circuit très complet pour le plus grand plaisir de tous

Périodes de départ et tarifs

 

Du 01/05/2015 au 31/05/2015

Du 01/09/2015 au 30/09/2015

 

• Forfait hôtel :

Base 2 personnes : 1990 € par personne

Base 3 personnes : 1850 € par personne

Base 4 personnes : 1840 € par personne

 

• Forfait guesthouse :

Base 2 personnes : 1720 € par personne

Base 3 personnes : 1570 € par personne

Base 4 personnes : 1560 € par personne

 

• Forfait auberge de jeunesse :

Base 2 personnes : 1460 € par personne

Base 3 personnes : 1310 € par personne

Base 4 personnes : 1290 € par personne

 

Du 01/06/2015 au 14/06/2015

Du 16/08/2015 au 31/08/2015

 

• Forfait hôtel :

Base 2 personnes : 2290 € par personne

Base 3 personnes : 2160 € par personne

Base 4 personnes : 2140 € par personne

 

• Forfait guesthouse :

Base 2 personnes : 1860 € par personne

Base 3 personnes : 1710 € par personne

Base 4 personnes : 1690 € par personne

 

• Forfait auberge de jeunesse :

Base 2 personnes : 1460 € par personne

Base 3 personnes : 1310 € par personne

Base 4 personnes : 1300 € par personne

 

Du 15/06/2015 au 15/08/2015

 

• Forfait hôtel :

Base 2 personnes : 2590 € par personne

Base 3 personnes : 2390 € par personne

Base 4 personnes : 2325 € par personne

 

• Forfait guesthouse :

Base 2 personnes : 2120 € par personne

Base 3 personnes : 1950 € par personne

Base 4 personnes : 1880 € par personne

 

• Forfait auberge de jeunesse :

Base 2 personnes : 1710 € par personne

Base 3 personnes : 1540 € par personne

Base 4 personnes : 1480 € par personne

 

L'Islande en voyage en individuel -autotour sur 15 jours à partir de 1.375 € vol non compris

Au programme du séjour

Jour 1 - Paris - Keflavík.

Prise de la voiture de location à l'aéroport de Keflavík. Vous roulerez pour la première fois en Islande sur cette fameuse route qui relie l'aéroport international à la capitale la plus septentrionale du monde. A ce moment, vous penserez que vous roulerez exactement sur le rift océanique. Si vous n'y pensez pas, le paysage totalement constitué de coulées de lave vous le rappellera. Par très beau temps sur votre gauche, vous pourrez apercevoir le Snaefelljökull et sur votre droite les fumerolles du Blue Lagoon. Nuit à Reykjavík.

Jour 2 - Reykjavík - Thingvellir - Gullfoss - Geysir - Flúdir

Découverte du "cercle d’or". Prenez la direction de Thingvellir, le site du parlement islandais, l'Althing. Les Vikings se rassemblaient à cet endroit pour voter les lois ou exécuter les condamnés. Ce site est idéalement placé sur l'un des plus beaux grabens de notre planète. N'hésitez pas à sortir des sentiers battus, pour découvrir la faille dans son aspect le plus sauvage. Vient ensuite Geysir, Strokkur de son vrai nom, le plus beau geyser d'Islande qui explose toutes les 10 minutes à plus de 27 mètres de haut. Geysir, lui, est aujourd'hui éteint, mais en 1845 cet énorme geyser explosa à plus de 170 mètres de hauteur... Enfin, Gulfoss, la deuxième plus grosse chute d'eau d'Islande, mais avant tout, la plus belle. Nuit dans la région de Flúdir.

Jour 3 - Flúdir - Skógar - Vík - Kirkjubaejarklaustur

Prenez la route, toujours vers le sud, pour rejoindre la Seljalandfoss, une très belle chute d'eau de 60 mètres de haut qui descend de l'Eyjafjallajökull. Il y a un petit chemin sur la droite qui vous permettra de passer derrière le rideau d'eau. Prenez une veste, ça mouille... Plus loin, vous trouverez facilement la célèbre chute de Skogar, un rideau d'eau de 60 mètres de haut où, selon la légende, se cache un fabuleux trésor. Cette dernière raconte que le trésor appartiendra à celui qui aura assez de cœur pour aller le récupérer. A droite de cette chute, un chemin monte dans les hautes terres. Si vous l'empruntez, vous y découvrirez une trentaine de chutes d'eau les unes à la suite des autres, en plus d'une vue imprenable sur l'océan. A Skogar, se trouve un petit musée de la vie et l'histoire Islandaise. L'occasion d'aller se balader dans un petit village Islandais reconstitué datant du 18e siècle.

Enfin, vous avez rendez-vous avec Dyrholaey et ses plages de sable noir. Cette plage fait partie des 10 plus belles du monde. Le contraste entre l'écume blanche des vagues et le noir profond du sable est un must pour tous les photographes. Ici, vous pourrez faire des photos en noir et blanc en restant en mode couleur de votre appareil photo. Plus loin, vous pourrez vous balader sur les falaises de Dyrholaey et leur arche de basalte noir. Un petit chemin aérien (attention au vertige) vous conduira jusqu'au bout de la pointe. Ici, la plage de sable noir s'étend à l'infini. Quel que soit le temps, vous n'en verrez pas le bout. Fin de journée à Kirkjubaejarklaustur.

Jour 4 - Kirkjubaejarklaustur - Höfn

En quittant votre hébergement, vous passerez sur les plaines de sable noir de Kirkjubaejarklaustur. Ici, les éruptions sous-glaciaires provoquent ce qu'on appelle des jokulhlaup, sortes de crues très violentes et brutales lors des éruptions volcaniques. Ces jokulhlaup charrient alors des tonnes de sable, de roche et de glace, qui viennent se déposer au bord de l'océan, gagnant à chaque éruption, un peu de terrain sur la mer. C'est pour cela que le paysage est aussi immensément plat à cet endroit. Peu avant Skaftafell, sur la route N°1, vous croiserez la poutrelle métallique d'un pont, complètement tordue, témoin de la violence et de la force de ces jokulhlaup. Rapidement, vous rejoindrez Skaftafell. Un site de toute beauté où il vous sera possible de vous balader à pied pour rejoindre, entre autre, la chute de Svartifoss, logée au milieu d'orgues basaltiques magnifiques.

Quelques kilomètres après Skaftafell, vous découvrirez l'un des plus beaux endroits d'Islande, la baie de Jökulsárlón. Cette baie a la particularité d'être alimentée en icebergs par le glacier Breidamerkurjokull, appartenant lui-même à la calotte glaciaire du Vatnajökull, calotte grande comme la Corse... Le spectacle est magnifique. Vous pourrez vous balader soit sur les bords de la baie jusqu'au front de glace, ou embarquer sur le bateau qui propose des balades au milieu des icebergs. Si vous avez de la chance, vous pourrez même croiser des phoques jouant à cache-cache entre les glaces. Nuit du côté de Höfn.

Jour 5 - Höfn - Egilsstadir

Vous quittez le sud de l'Islande pour traverser la région des fjords de l'est. Cette région, longtemps isolée du reste de l'Islande (ce n'est plus le cas depuis que la route N°1 fait le tour complet de l'île) contraste fortement avec les paysages que vous laissez derrière vous. Vous passez de multiples fjords abritant chacun leur lot de petits villages pittoresques. Si vous décidez de vous arrêter à Faskrudsfjordur, vous y trouverez un cimetière de marins français, du temps où ce petit village était l'un des principaux ports d'attache de la Marine de pêche française (voir "Pêcheurs d'Islande", de Pierre Loti). A l'époque, plus de 400 navires ont coulé dans ces eaux. Depuis, avec la modernisation de la flotte Islandaise, les choses ont un peu changé, cependant, si vous vous promenez dans ce petit village, vous verrez que les noms des rues sont écrits à la fois en islandais et en français. Bel hommage à ceux qui ont fait vivre le fjord durant des années. Nuit à Egilsstadir.

Jours 6 et 7 - Egilsstadir - Mývatn

Aujourd'hui, vous quittez Egilsstadir pour rejoindre la légendaire région de Mývatn, littéralement, "le lac aux moucherons". Il n'y a pas de moustiques en Islande, mais il y a des moucherons. Parfois, ils peuvent être particulièrement présents, spécialement à cet endroit. Ce magnifique lac parsemé de pseudo-cratères, créés il y a plus de 2000 ans par des explosions de vapeur, a la particularité d'abriter une espèce endémique de canards, le garrot d'Islande. Deux jours ne seront pas de trop pour visiter cette région qui regorge de trésors géologiques.

Le stratovolcan Hverfjell , Dimmuborgir, littéralement "châteaux noirs", Krafla, Dettifoss, la gorge d’Ásbyrgi et le parc national de Jökulsárgljúfur sont autant de sites fabuleux à visiter. Ils vous surprendront par leur puissance ou leur beauté, mais dans tous les cas, aucun d'eux ne vous laissera indifférent. Vous pourrez aussi vous rendre à Husavik. Autrefois petit port de pêche, ce site est aujourd'hui connu pour ses excursions en bateau pour l'observation des rorquals communs et autres baleines à bosse. D'autant que le nord de l'Islande est le meilleur endroit pour l'observation des cétacés. Nuits à Mývatn.

Jour 8 - Mývatn - Varmahlíd

Laissez derrière vous la région de Mývatn pour prendre la route vers la péninsule du nord-ouest. Il vous faudra 1 jour et demi pour atteindre cette zone très isolée de l'Islande. En chemin, arrêtez-vous pour visiter Godafoss, littéralement, "la chute des dieux". Elle fut baptisée de la sorte quand les Vikings, au Xe siècle, y jetèrent leur figurines païennes en se convertissant au christianisme. Plus loin vous trouverez Akureyri, la capitale du nord de l'Islande. Elle se trouve sur les bords du fjord Eyjafjörður et du fleuve Glerá, à 50 km au sud du cercle polaire. Pourvue d'un grand port de pêche, cette ville est la deuxième d'Islande avec 17554 habitants (2011). Traversez la péninsule des trolls avant d'arriver à Varmahlíd, lieu de votre hébergement.

Jours 9 à 11 - Varmahlid - Hólmavík - Ísafjördur - Látrabjarg

Cette fois ça y est, vous arrivez enfin sur les terres isolées de la péninsule du nord-ouest. Cette péninsule très peu peuplée est un enchantement à elle seule. Les paysages y sont grandioses avec ces fjords taillés par des glaciers géants aujourd'hui disparus. Vous croiserez quelques petites bourgades perdues au milieu de nulle part. Ici, l'ambiance est particulièrement sauvage.

Ísafjörður est la seule ville digne de ce nom sur la péninsule du nord-ouest. Elle abrite 2660 habitants. Hier, port de pêche réputé, la ville a perdu bon nombre de ses habitants suite à l'épuisement des ressources et aux restrictions imposées par le gouvernement dans les années 1980. Mais Ísafjörður reste une ville vivante où vous trouverez la plus importante collection de maisons à colombages d'Islande construites par des commerçants étrangers dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Ísafjörður a une école de musique ainsi qu'un hôpital. L'ancien bâtiment de l'hôpital abrite maintenant un centre culturel avec une bibliothèque et des expositions. Depuis mars 2005, la ville accueille un centre universitaire, Háskólasetur Vestfjarða, ce qui permet aux 7000 habitants des fjords de l'ouest d'accéder à l'enseignement supérieur.

Plus au sud, vous passerez à Breiðavík, une baie immensément immense... Encadrée par deux falaises, cette plage gigantesque est en sable ocre et non pas noir. De cet endroit magique se dégage une impression d'isolement intense. A ne pas rater pour une balade sur une vraie plage déserte. Un peu plus loin, vous trouverez les plus longues et plus hautes falaises pélagiques d'Europe. Les falaises de Látrabjarg s'étirent sur 14 km de long et une altitude maximum de 440m. En face de vous l'Atlantique Nord. Ce site exceptionnel abrite des millions d'oiseaux, comme le macareux, la mouette tridactyle ou le guillemot de Troll, mais c'est surtout le repère du petit pingouin qui vient y nicher en grand nombre. Ces falaises abritent plus de 40% de la population mondiale de ce petit oiseau.

Jour 12 - Transfert en bateau de Brjánslækur à Stýkkishólmur

Depuis Breidavík, vous embarquez avec votre véhicule pour rejoindre la péninsule du Snaefellsness où vous trouverez le volcan de Jules Verne. Passage sur la toute petite île de Flatey. Arrivée à Stykkishólmur, petit port de pêche Islandais. Gardez un œil sur la mer, car il est possible de voir des baleines lors de la traversée.

Jour 13 - La péninsule du nord-ouest

Commencez par le volcan Snæfellsjökull, le volcan de Jules Verne où, selon l'auteur, se trouve l'entrée vers le centre de la Terre. Véritable Fuji Yama islandais, par beau temps, on aperçoit ce célèbre volcan depuis Reykjavík à une distance de plus de 120km. Belle balade à faire sur les flancs du volcan. Attention, le sommet du volcan est un glacier, n'y allez pas ! Plus loin, vous trouverez Arnastapi, petit port de pêche encadré par de très belles falaises pélagiques. Vous y découvrirez nombre d'espèces d'oiseaux venus passer l'été en Islande. Arnastapi est une sorte de petit Látrabjarg. Le soir vous avez rendez-vous dans la région de Borganes pour y passer la nuit.

Jour 14 - Retour à Reykjavik

Retour à Reykjavík, littéralement, "la baie des fumées". Avec 170 000 habitants elle abrite plus de la moitié de la population Islandaise. Le premier habitant s'est installé là en l'an 872. Cette "cabine" viking, sorte de ferme de tourbe, a été retrouvée, en partie, grâce aux sagas islandaises et est visible au musée "872 + ou - 2" en centre-ville. Le nom de ce musée vient de l'incertitude avec laquelle les historiens et scientifiques datent cette cabine. Baladez-vous au milieu de cette ville multicolore particulièrement ouverte à l'art. Il y a toujours des expositions gratuites à Reykjavík. Visitez la cathédrale, le port de plaisance et de pêche, d’où vous pouvez partir pour une excursion en bateau pour observer les baleines, mais aussi la mairie pour y voir l'immense carte en relief où vous pourrez revivre votre voyage. En sortant de la mairie, allez boire un café à Idno, le vieux théâtre baroque de la ville, il est sur les bord du lac. Enfin, vous ne pourrez pas rater le tout nouveau palais des congrès, Harpa, littéralement "la harpe".

Les restaurants ne manquent pas et nous pourrons vous conseiller dans ce domaine, suivant vos envies et votre budget. Nuit à Reykjavík.

Jour 15 - Vol Keflavík - Paris

Dépose du véhicule à l'aéroport de Keflavík et vol retour pour Paris.

 

 
 
 
creation site internet saint malo