Le monastère Sainte-Catherine se situe au sud du Sinaï et est le plus vieux couvent chrétien du monde ayant toujours été en activité.Il constitue à lui seul l'essentiel du territoire de l'Église orthodoxe du Sinaï.Une vingtaine de moines y vivent encore aujourd'hui.

C'est un haut lieu de la spiritualité,on l'appelle également Monastère de la Transfiguration. Il est situé 1 570 mètres d'altitude au pied du mont Moïse où selon la Bible le prophère reçu les Tables de la Loi.En 337, l'Impératrice byzantine Hélène construit une chapelle à l'endroit où Moïse aurait vu le buisson ardent.

L'Empereur Justinien fonde le monastère, en 527, sur cet emplacement. L'ensemble était composé de la chapelle, d'une basilique et du monastère encerclés d'une forteresse. Elle devait entre autres servir de refuge pour les chrétiens du Sinaï.

Au Xe siècle, le monastère est dédié à Sainte Catherine, martyre légendaire d'Alexandrie qui fut torturée et décapitée pour avoir été chrétienne. Une histoire raconte que des anges la décrochèrent de ses instruments de tortures et emmenèrent son corps 6 km plus loin en haut du Mont Gebel Katarina. C'est là que les moines auraient retrouvé son corps intact.

Contrairement à d'autres monastères, cette enclave chrétienne en terre d'Islam a su protéger son patrimoine tout au long des siècles, en demandant aux divers conquérants leur protectorat.

Le site du monastère Sainte Catherine est incrit depuis 2002 au Patrinoime Mondial de l'Unesco.

La principale attraction est l'Eglise de la Transfiguration construite en 560 .L'église est en granite en forme de basilique, avec une large nef centrale et deux bas-côtés délimités par de massives colonnes aux chapitaux décorés de symboles chrétiens, d'une abside et d'un narthex. Chacuns des bas-côtés comporte trois chapelles et l'abside possède deux chapelles disposées de part et d'autre de l'espace central. Près de l'autel se trouve le sarcophage contenant les reliques de Sainte Catherine.

Le plafond, sous le toit d'origine, date du XVIIe siècle tout comme le sol de marbre et l'iconostase. Les portes en cèdre sculptées sont d l'époque de l'édifice, et celle du narthex datent des croisés au XIe siècle.
L'ancien réfectoire (appelé Eglise des Croisés), de forme rectangulaire au plafond gothique vouté, possède des arcades décorées aux armes des chevaliers croisés. Les fresques murales sont de l'époque des croisés et du XVIe siècle. Le réfectoire contient une longue table sculptée venue de Corfou au XVIIIe siècle.

La bibliothèque est la plus ancienne du monde chrétien et la seconde, après celle du Vatican, pour le nombre et la valeur de sa collectionde manuscrits, d'enluminures et de codex. Elle abrite plus de 3400 volumes anciens en grec, copte, arabe, arménien, hebreu, slave, syrien, georgien et autres langues, rédigée par les moines qui vécurent dans le monastère depuis sa fondation. 

La mosquée, située au sud-ouest de la basilique, fut édifiée entre 1101 et 1106 durant le règne du calife fatimide Al-Hâzim sur l'emplacement d'une petite chapelle des croisés.

Le puits de Moïse qui est alimenté par une source souterraine a un débit constant.le monastère abrite deux reliques de Sainte-Catherine : sa tête et  sa  main gauche. Elles sont conservées dans un reliquaire de marbre.

Les icônes du Monastère Sainte Catherine sont parmi plus belles collections du monde, plus de 2 000 icônes qui datent du VIe au XVIIIe siècle, qui illustre presque toutes les écoles byzantines d'iconographie du XVIe au XVIIIe siècle.

C'est le seul sanctuaire de nos jours qui possède une quarantaine d'icônes ou de fragments d'icônes, peintes à la cire chaude, datant de l'époque pré-iconoclaste ou iconoclaste.

La Basilique de la Transfiguration date du VIe siècle. Elle tient son nom de la mosaïque de la Transfiguration qui orne l'abside. C'est un très bel exemple d'église grecque orthodoxe. Une porte en bois massif s'ouvre sur une nef flanquée de six piliers gravés d'icônes byzantines. Les murs y sont richement décorés de peintures magnifiques. La dépouille de Sainte-Catherine découverte 600 ans après sa mort repose dans deux coffrets entourant un sarcophage en marbre. Remarquez au-dessus de l'hôtel une splendide mosaïque de Jésus.

La partie la plus sacrée du monastère est la Chapelle du Buisson Ardent, malheureusement fermée aux visiteurs. Vous pourrez toutefois voir, derrière le monastère, le descendant du buisson par lequel Dieu aurait ordonné à Moïse de conduire son peuple hors d'Egypte.

C'est une terre unique car sacrée pour trois grandes religions répandues dans le monde entier : christianisme, islam et judaïsme.

 
 
 
creation site internet saint malo