Le Caire

Le Caire est une immense métropole elle est la ville la plus importante d’'Egypte, mais de tout le Moyen-Orient. C’est une ville tentaculaire composée de quartiers, celui des affaires, de minarets et coupoles des mosquées et de  flèche des rares églises chrétiennes. Deux îles, Gizéh et Roda, reliées à la terre par des ponts dominent les eaux du Nil. Des bateaux attendent pour vous emmener en croisière ou, lorsqu'ils sont  à quai, servent de restaurant. Le Musée égyptien est l'un des plus grands musées du monde .Il regorge de merveilles en tout genre :oeuvres de l'Egypte ancienne avec pas moins de100 000 pièces. La pièce maîtresse  du musée est sans conteste le trésor de Toutankhamon. Il se compose des fabuleux bijoux du pharaon, de l'or de son cercueil et de son masque mortuaire constellé de pierreries, de ses sandales et gants en or, et de la pharaonique chambre funéraire en bois où étaient déposés tous les biens destinés à le suivre  dans l'au-delà. Le bazar Khan el-Khalili est un des plus renommé de tout le Moyen-Orient( il existe depuis plus de 600 ans).Vous découvrirez un labyrinthe d’échoppes et ateliers en tout genre :négociants et artisans entre autre en or et argent, cuivre et verrerie. C'est une sortie incontestée appréciée par les touristes où le marchandage est de mise. Sur la seule hauteur de la ville , le sultan Saladin fit bâtir une citadelle (1176) par des croisés capturés en Palestine. Ses énormes remparts  n'eurent jamais à résister à un assaut étranger, mais ils furent souvent la cible des boulets de canon de factions rivales se disputant le trône du sultan. Le Musée d'Art islamique compte parmi les plus riches collections des artistes islamiques du monde arabe. Situées dans la banlieue à l’ouest  du Caire, le plateau de Gizeh et ses pyramides sont un lieu  incontournables de toute visite du Caire. Il est de mise  de les visiter dans l'ordre de leur construction, celles de Saqqarah d'abord, puis celles de Gizèh ensuite.La nécropole de pyramides de Saqqarah entourée par les tombeaux plus petits des nobles s'étend sur un plateau désert à l'ouest de la capitale royale disparue: Memphis. Beaucoup de pyramides ont été réduites par les siècles et les éléments à de simples tas de pierres, mais la plus importante, servant de mausolée au pharaon Djoser demeure intacte et altière. La pyramide de Djoser est non seulement la première (vers 2680 av. J.-C.), mais aussi l'édifice monumental connu le plus ancien à être bâti en pierre et non en brique. Elle valut à son constructeur, le grand prêtre Imhotep, le renom universel de père de l'architecture. Pour atteindre la pyramide à degrés, on traverse une enceinte murée en pierre qui reproduisait peut-être, en miniature, le palais du roi à Memphis. Dans le corridor et les chambres latérales, la pierre imite des poutres de bois et des faisceaux de roseaux liés ensemble pour former des colonnes. A l'extrémité d'une large cour, la pyramide dresse ses six gradins. La chambre funéraire du pharaon (accessible aux seuls archéologues professionnels) est située au fond d'un puits creusé dans le tuf sous la pyramide, d'autres chambres réservées à sa famille se trouvant plus bas. Les trois pyramides des faubourgs méridionaux du Caire, à Gizèh ont été bâties un siècle plus tard. La plus haute est la Grande Pyramide de Khéops (137 m), mais celle de Khéphren paraît plus élevée. Elles se dressent sur un plateau calcaire où les corps momifiés des pharaons étaient transportés. Aujourd'hui, on peut visiter les pyramides à pied ou à dos de chameau. Des guides vous conduiront aux chambres funéraires. Le passage par le puits est étroit et le trajet peut durer jusqu'à 60 minutes. Choisissez de préférence la pyramide de Khéphren, le chemin est plus court pour atteindre la chambre funéraire et le sarcophage. Au sommet subsiste le revêtement de calcaire blanc. A l'origine, les trois édifices comportaient ce parement. Plus modeste, la pyramide de Mykérinos est la dernière construite sur le site. Avec son corps de lion et sa tête d'homme, le Sphinx, ce colossal gardien des pyramides continue de fasciner les voyageurs. La tête passe pour être celle de Khéphren. Le nez ne tomba pas, mais fut brisé par les mamelouks turcs qui utilisèrent le monument pour s'entraîner au tir, honorant par la même occasion la proscription islamique à l'encontre des images gravées.
ffer au soleil jusqu'à ce que les bateaux à vapeur les fassent fuir au XIXe siècle. On verra leurs ancêtres momifiés déposés dans une des chapelles du temple. La frontière méridionale avec le Soudan, traversant l'ancien royaume de Nubie, a représenté pour l'Egypte à la fois un rempart et le seuil du reste de l'Afrique. Les pharaons implantèrent leur comptoir dans le bourg marchand d'Assouan, une garnison sur l'île Eléphantine et leurs monuments les plus grandioses à Abou Simbel. C'est ici également qu'a été réalisé un immense travail technique en Egypte depuis l'édification des pyramides: le barrage d'Assouan. Il maîtrise le cours du Nil et a permis de créer l'immense réservoir du lac Nasser qui fournit aux terres du pays une irrigation régulière.

 

 

 
 
 
creation site internet saint malo